buy me
 

Formation formelle et informelle

En Suisse, il existe deux voies et possibilités de formation différentes:

Formation formelle

On entend par là des études spécifiques sanctionnées par un diplôme, un certificat, une attestation ou un justificatif. Il peut s’agir d’une formation scolaire ou d’une formation professionnelle pratique. La formation formelle acquise à l’étranger peut être reconnue en Suisse.

Formation informelle

Par formation non formelle on entend les capacités acquises individuellement dans l’exécution d’une tâche ou la réalisation d’un objectif au niveau professionnel ou encore à la maison, en famille ou pendant ses loisirs. Cet apprentissage n’est PAS validé par un diplôme, un certificat, un justificatif ou une attestation. Aujourd’hui, en Suisse, il ne fait aucun doute que cette formation informelle et les compétences acquises par ce biais sont très importantes pour les qualifications dans la vie professionnelle. C’est pourquoi elles doivent être prises en compte. Cela est également stipulé dans la nouvelle loi sur la formation professionnelle.

 

Prise en compte de la formation informelle

La prise en compte d’une formation non formelle est un processus relativement compliqué. C’est pourquoi nous conseillons de demander l’assistance d’un service d’orientation. Quoi qu’il en soit, cela vaut la peine de définir avec des spécialistes les démarches à entreprendre. Les syndicats, les conseillers en orientation scolaire et professionnelle et différents organismes spécialisés dans l’intégration proposent leurs services et peuvent apporter leur soutien.

Adresses de tous les centres d’orientation scolaire et professionnelle en Suisse

Autres institutions et organisations spécialisées dans l’intégration:
Bienne et environs: www.effe.ch

Système suisse de reconnaissance et de validation des acquis non formels:
www.valida.ch

 

Reconnaissance des formations formelles et des diplômes étrangers

Quand faut-il faire valider un diplôme étranger?
Toute personne souhaitant exercer un métier réglementé en Suisse doit présenter un diplôme reconnu officiellement.

Liste des métiers réglementés

Pour tous les autres métiers, la reconnaissance n’est pas absolument nécessaire. À partir du moment où le permis de travail est valable, ce sont le marché du travail et l’employeur qui déterminent si les qualifications obtenues sont suffisantes. Les chances d’une candidature à un poste sont cependant plus grandes lorsque l'on peut justifier d’un diplôme reconnu. En outre, dans ce cas, le salaire sera souvent plus élevé.

Informations complémentaires concernant les autorités compétentes pour la reconnaissance des diplômes: www.sbfi.admin.ch

Reconnaissance des diplômes étrangers

C’est le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation SEFRI qui est responsable de la reconnaissance des diplômes et certificats étrangers NON comparables avec un diplôme de l’enseignement supérieur. Le SEFRI reconnaît les diplômes et les certificats étrangers lorsque ces derniers sont établis ou reconnus par l’État dans le pays d’origine.

Les diplômes et les certificats étrangers présentent un niveau de qualification comparable à des certificats ou à des titres suisses lorsque:

  1. le niveau de formation est identique
  2. la durée de la formation est équivalente
  3. les contenus sont comparables
  4. la filière de formation comporte des qualifications non seulement théoriques, mais aussi pratiques.

Informations complémentaires: Reconnaissance de diplômes étrangers

Reconnaissance des certificats de maturité

Les personnes désirant savoir si leur certificat d'études donne droit à l’admission dans un établissement d’enseignement supérieur suisse doivent s’adresser directement aux hautes écoles.

Informations supplémentaires: www.swissuniversities.ch

Reconnaissance de la maturité professionnelle

Les demandes relatives aux diplômes professionnels non-académiques doivent être adressées, suivant le type de profession, aux services administratifs, associations ou institutions compétents. Ces services sont autorisés, selon la réglementation, à prendre les décisions de reconnaissance appropriées.

Reconnaissance des diplômes universitaires

Le Swiss ENIC de swissuniversities est l’autorité compétente pour la reconnaissance des diplômes universitaires: www.swissuniversities.ch